Santé et Droits Humains

21 novembre 2009

La mortalité maternelle en Sierra Leone

Posté par Pierre_T à 17:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


17 novembre 2008

Migrants dessin

Posté par Pierre_T à 00:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

18 septembre 2008

La loi des Jungles

Informations:

Voir site web Amnesty

SOMMAIRE détaillé du rapport


Glossaire 5
Problématique 10
Objectif 11
Méthode 11
Les différentes missions sur le terrain 12
La place particulière de Calais 12
Plan 13
Sortir de l’impasse ? 14

PREMIERE PARTIE : L’ULTIME FRONTIERE DE L’ESPACE SCHENGEN 15
I. Des premières tensions migratoires à la fermeture du camp de Sangatte 16
1. Le temps des terminaux portuaires 16
2. Le temps des structures d’accueil et des premiers camps éphémères 17
3. L’épisode du camp de Sangatte 18
II. Les conventions internationales relatives à la frontière transmanche 20
1. Accords entre la Grande-Bretagne et les pays voisins de l’espace Schengen : le protocole de Sangatte et le traité du Touquet 21
2. Accords mis en place dans le cadre de l’Union européenne : le règlement Dublin II ou le Code Schengen des frontières 24

DEUXIEME PARTIE : POUR DES EXILES EN ERRANCE 27
I. Une population en transit 28
1. Les nationalités en présence 28
2. Les raisons du départ : esquisse d’une typologie 28
II. Pourquoi l’Angleterre ? 30
III. Les indésirables : parcours d’errance migratoire 33
1. Les exilés et le règlement européen de « Dublin » 33
2. Les exilés qui reviennent après avoir été expulsés dans leur pays d’origine 36
3. L’enfermement 37
IV. Les campements : la multiplication de lieux de passage et de transit 39
1. L’invisibilité des lieux 40
2. La spirale des camps « éphémères » 41
3. Les conditions de vie inhumaines dans les campements 43
4. Les violences policières 44

TROISIEME PARTIE : CALAIS FINISTERE 47
I. Des moyens pour contrôler : la sécurisation du port de Calais 48
1. Le système de sécurité de la zone d’embarquement du port de Calais : empêcher en amont les infiltrations dans les camions 49
2. Le contrôle des camions : les différents postes de contrôle pour débusquer les exilés 50
3. Le personnel du port et les arrestations 51
II. Des moyens pour interpeller 53
1. Le tournant de la fermeture du camp de Sangatte : interpellations et harcèlements 53
2. Les interpellations aujourd’hui 55
3. L’issue des interpellations 59
III. Des moyens pour éloigner 63
1. Le centre de rétention administrative de Coquelles 63
2. Le Tribunal de grande instance et le juge des libertés et de la détention 68
IV. Les retours « volontaires » 72
1. De quoi s’agit-il ? 72
2. Typologie des candidats au retour dans la région Nord-Pas-de-Calais 72
3. Les nombreux moyens mis en œuvre 73
4. Les spécificités calaisiennes 77
V. Hébergement, santé, mineurs, asile : les droits bafoués des exilés du Calaisis 80
1. Les structures d’hébergement d’urgence n’accueillent pas les exilés 82
2. La Permanence d’accès aux soins de santé (Pass) : un dispositif indispensable mais fragile 89
3. L’accueil des mineurs isolés 93
4. Asile : le Calaisis, une terre de refuge ? 98
VI. L’humanitaire, faute de droit 109
1. Les associations et leurs actions 109
2. Des moyens dérisoires 110
3. Le manque de soutien des autorités 111
4. La criminalisation de l’aide aux exilés 115
5. L’épuisement 118

QUATRIEME PARTIE : DE CHERBOURG A ZEEBRUGGE EN PASSANT PAR PARIS, L’INVISIBILITE 121
1. Délocalisation et multiplication des contrôles 122
2. Divers niveaux de dissuasion 122
4. L’invisibilité 125
6. Des difficultés similaires et récurrentes rencontrées par les exilés 126
6. Typologie 126
Caen / Ouistreham 129
Roscoff 132
Saint-Malo 135
La côte belge 136
1. Des actions de « dissuasion » qui rendent les exilés invisibles 136
2. Profils et trajectoires d’exilés 137
3. Les interceptions d’exilés par la police maritime au port de Zeebrugge 137
4. Les mineurs isolés non accompagnés 138
5. Quelques chiffres relatifs aux arrestations des exilés 138
Dieppe 140
1. Les premières mesures de dissuasion 139
2. Multiplication des mesures de fermeté depuis 2007 140
3. L’assistance aux exilés 141
4. Les campements d’exilés 143
Norrent-Fontes 145
1. Situation 145
2. Terre d’errance 145
3. Le campement des exilés aujourd’hui 145
4. Les premiers campements : des rapports tendus avec les forces de l’ordre 146
5. Les relations avec les forces de l’ordre aujourd’hui 147
6. Les relations avec les habitants 147
7. L’organisation interne des exilés sur le campement : il y a passeurs et passeurs 148
Cherbourg-Octeville 149
1. Les exilés de Cherbourg 150
2. La présence associative 151
3. Demandes d’asile 152
4. Difficile protection contre les violences, qu’elles émanent de passeurs ou de la police 152
La région de Dunkerque 156
1. Les exilés du campement de Loon-Plage 156
2. Les exilés du campement de Grande-Synthe 156
3. Les forces de l’ordre à Loon-Plage et à Grande-Synthe 157
4. Les associations de Loon-Plage et de Grande-Synthe 159
5. Les autorités 160
6. Les douches 161
7. La santé 162
8. Intimidation des bénévoles 162
9. Les relations avec les habitants 163
Paris, banlieue de Calais ? 164
1. Un lieu d’orientation et parfois de repos 165
2. Mineurs et très jeunes isolés souvent en difficulté 167
3. Entre peur d’un « appel d’air » et recherche d’invisibilité 167
L'existence est un droit 169
Recommandations 171

I. Le respect du droit d'asile 172
II. Les conditions de l'accueil 173
III. Protection des personnes vulnérables 174
IV. Mettre un terme aux harcélements et violences policières 175
V. Droits des personnes maintenues en rétentions administrative 175
Annexes 176
Personnes avec lesquelles des entretiens ont été menés 179
Bibliographie 182
Site internet 184

Posté par Pierre_T à 22:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Control armes


Informations sur le site Web d'Amnesty international:

Du sang à la croisée des chemins

Rubrique armes

Site de control armes France

Site de control armes en anglais

Posté par Pierre_T à 22:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

20 juin 2008

Journée des Migrants 20 juin 2008

Collectif Dunkerque

UNE MARCHE DE SOUTIEN
ORGANISEE A DUNKERQUE PAR
LE COLLECTIF ((MIGRANTS)

(SALAM, CARREFOUR DES SOLIDARITE, LIGUE DES DROITS DE
HOMME MRAP. EMMAUS. MEDECINS DU MONDE, SECOURS
CATHOLIQUE, PASTORALE DES MIGRANTS avec la colaboration de
ses nombreux  partenaires (LICRA. ASSFAM. IMAM, ASFI..)

Le 4 décembre 2000 le Haut Comité aux Réfugiés de lassemblée générale des
Nations Unis désigne le 20 juin comme la journée mondiale du réfugié. Il salue
ainsi le courage inébranlable des réfugiés du monde entier.

A travers une marche de soutien, les partenaires du Collectif « Migrants » célèbrent cette année la ténacité des personnes exilées fuyant les persécutions, les guerres et l'injustice qui sont à la recherche d’une terre dasile.
Leur voyage est long et périlleux, mais ils conservent malgré tout un espoir constant, celui de survivre et un jour reconstruire leur vie.

Les partenaires dénoncent clairement les politiques nationales et européennes de l’immigration qui contraignent de nombreuses familles, en attente de régularisation administrative, vivre dans la crainte de expulsion.
A cela, s’ajoute la situation des « migrants», qui transitent par l’agglomération
Dunkerquoise dans le but de rejoindre leurs familles en Angleterre.
Chaque semaine des centaines de migrants trouvent en effet, refuge temporairement dans notre territoire et vivent dans des conditions de vie dramatiques.
Sans eau, sans nourriture, sans toit et dans la peur quotidienne détre interpellés par les forces de police.

Cette action vise dune part à sensibiliser l’opinion publique au sort des ces réfugiés et d’autre part, à interpeller les pouvoirs politiques dans le cadre de leur responsabilité en tant que garant des droits de l'Homme.

La journée mondiale du réfugié est ainsi l’occasion de rappeler à tous, le sort de ces populations et de saluer leur courage.

Appel aux dons alimentaires, vestimentaires et bénévoles
Contacter José PERON de SALAM au O6-6O-24-78-70

Site de SALAM: http://associationsalam.org/

Posté par Pierre_T à 22:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]



18 janvier 2008

Guides PDF

Migrants:

Guides 2008 de la Comède sur le site de l'INPES:

Posté par Pierre_T à 13:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

30 décembre 2007

L'ONU lance un appel pour que cessent les exécutions

L'ONU lance un appel pour que cessent les exécutions

© AP GraphicsBank


18 décembre 2007

La campagne mondiale contre la peine de mort a obtenu une victoire historique ce mardi 18 décembre: l’Assemblée générale des Nations unies s’est ralliée à son appel en faveur d’un moratoire mondial sur les exécutions.

Il s’agit d’un véritable triomphe: 104 membres de l’ONU ont voté en faveur de cette résolution sans précédent, 54 ont voté contre et 25 se sont abstenus.

Amnesty International se félicite de cette résolution qui a été adoptée dans les délais au siège des Nations unies à New York et qui reconnait clairement la tendance internationale de plus en plus marquée en faveur de l’abolition de la peine de mort.

Au total, 133 pays de toutes les régions du monde ont aboli ce châtiment en droit ou en pratique, et seulement 25 ont procédé à des exécutions en 2006. Quatre-vingt-onze p. cent des exécutions recensées ont eu lieu dans six pays: la Chine, les États-Unis, l’Irak, l’Iran, le Pakistan et le Soudan. Le nombre d’exécutions signalées dans le monde est passé d’au moins 2 148 en 2005 à au moins 1 591 en 2006, ce qui représente une baisse de plus de 25 p. cent.
Cette résolution de l’ONU appelant à un moratoire sur les exécutions n’est pas juridiquement contraignante mais elle a un poids moral et politique considérable. Elle rappelle l’engagement des États membres à œuvrer en vue de l’abolition de la peine capitale. Elle constitue en outre un outil important pour encourager les pays non abolitionnistes à reconsidérer leur décision de recourir à ce châtiment.
Amnesty International appelle les pays qui continuent d’utiliser la peine de mort à instaurer immédiatement un moratoire sur les exécutions comme première étape sur la voie de l’abolition de cette sentence. Le secrétaire général des Nations unies rendra compte à l’Assemblée générale, en octobre 2008, de la mise en œuvre par les États de la résolution.

«Cette résolution historique représente une avancée considérable sur la voie de l’abolition de ce châtiment cruel et inhumain, ainsi qu'une importante contribution à la protection des droits humains», a déclaré Yvonne Terlingen, directrice du bureau d'Amnesty international auprès des Nations unies. Elle a ajouté: «La peine de mort est fondamentalement arbitraire et des personnes innocentes sont exécutées.»

Source de l'article

Posté par Pierre_T à 11:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Video peine de mort - Amnesty International

Posté par Pierre_T à 11:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Video peine de mort - Jeremy Irons

Posté par Pierre_T à 11:37 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Video peine de mort chine

Posté par Pierre_T à 11:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]



Fin »